INAUGURATION 2018

Suite au thème de l’Inauguration du Salon Vétérinexpo 2017 sur la « Féminisation : métamorphose de la Profession, INFO ou INTOX », nous avons pu conclure, et je reprends ici les mots du Docteur Alain Schonbrodt suite à son article paru dans Vétérinaria :

« Féminisation ? Certes mais nous ne distinguons aucun problème de dévalorisation. La féminisation ne peut être le bouc émissaire d’une insatisfaction générale de la profession.

Rajeunissement ? Certes, mais émerge une génération Y avec son conflit intergénérationnel et ses besoins différents. C’est une opportunité d’évolution en corrélation avec l’évolution sociétale mais qui s’annonce quelque peu compliquée.

Le débat de demain. Une solution ? Le partage, l’écoute, le compagnonnage.. bref, ce que nous faisons depuis nos études ; le groupe clinique, la famille cureghemoise, les maitres de stage… L’ASSOCIATION »

Cette année la Société Générale des Etudiants en Médecine Vétérinaire, en partenariat avec l’Union Professionnel des Vétérinaires, abordera donc lors de l’Inauguration du Salon Vétérinexpo 2018, le sujet suivant :

« Devenir associé(es) ou la nouvelle formule « réussite » du vétérinaire »

A l’heure actuelle, le constat réalisé par l’UPV au fil de ces différentes enquêtes et corrélé avec le sondage réalisé lors de l’inauguration précédente, tend à démontrer qu’il y a un vrai problème, aussi bien au sein du domaine des animaux de compagnie que concernant celui des animaux de rentes, à motiver les jeunes pour la pratique et surtout à les faire s’investir durablement au sein de l’entreprise (cabinet, clinique). Il semble qu’il y ait un vrai conflit INTER-GENERATIONNEL entre les générations précédentes où il fallait « TRAVAILLER POUR VIVRE », et les générations Y & Z  qui ne mettent plus le travail au centre de leur vie mais qui tendent à trouver un véritable équilibre entre travail et vie privée.

Or pour l’instant, ce changement de vision et ce désalignement des valeurs sont plutôt mal compris et mal perçus par « l’ancienne génération » qui tend à lutter contre eux.

Nous nous posons donc ici la question de savoir comment aider ces 2 générations à s’entendre et à construire ensemble l’avenir de la profession.

Ce thème fera notamment écho au projet pilote développé par l’UPV, et qui sera explicité lors du Salon, ces 24 et 25 novembre prochains, sur « La difficulté de s’associer et d’engager des jeunes ».

Nous vous attendons donc nombreux dès 14h pour l’Inauguration du Salon Vétérinexpo 2018, qui se tiendra ce 24 novembre. N’hésitez pas à venir partager ici, votre ressenti sur ce phénomène qu’est l’Association, et mettons en place dès maintenant ce qui sera à la base de l’avenir de notre profession.

 


upv

 

logosgemv