Retrouvez tout le programme du week end pour la section bovine

Section bovine

Samedi 26 Novembre = 

11h – 12h30Si tu as la donnée, t’as (presque) gagné
Par le Dr. Olivier Levrard, DMV et le Dr. Christian Hanzen, DMV, DBR,PhD, Dipl ECBHM

L’adage est connu : il ne peut y avoir de gestion sans quantification des … données. Se pose les problèmes liés à la nature des données (zootechniques, diagnostiques, thérapeutiques, environnementales), à leur système de collecte (automatique ou humaine), à leur définition des données, à leur quantification et … leur interprétation. Ces données poursuivent un double but qui est d’établir la présence ou non d’un problème (vive les prévalences contextualisées) et surtout d’en préciser l’origine (vive le raisonnement clinique). A l’heure de l’IA et du machine learning, les données doivent interpeller la profession vétérinaire. Les diverses présentations de cette session bovine viendront illustrer cette introduction générale.

_________________________________________________________________________

14h00 – 15h30 – Téléautopsie : loin des yeux mais au cœur du problème
Par le Dr. Laetitia Dorso, DMV, DESV, Dipl ECVP

Pas toujours simple de faire et d’interpréter une autopsie… Avoir la possibilité de bénéficier d’un encadrement à distance par une personne de référence constitue un excellent moyen alternatif de diagnostic et de formation continue (télémentorat). Les conditions de mise en place, les prerequis, les avantages et contraintes feront l’objet de cet exposé. L’apport des lunettes connectées dans d’autres domaines de la médecine vétérinaire sera également évoqué.

_________________________________________________________________________

15h30 – 17h00 – Applications de l’échographie au diagnostic de pathologies autres que celles de la reproduction au travers de cas cliniques.
Par le Dr. Vincent Herry, DMV, Dipl ECVHM

On le sait, l’échographie a acquis ses lettres de noblesse en reproduction bovine. Depuis, ses champs d’application n’ont cessé de s’élargir en dehors de la sphère génitale. Mais en quoi peut-elle contribuer à améliorer notre capacité diagnostique des pathologies respiratoires ou digestives par exemple ?

_________________________________________________________________________

Dimanche 27 Novembre = 

9h – 10h30Les robots de traite – quelles données pour ma pratique ?
Par le Dr. Bruno Dalez, DMV

En 2020, en France, 3500 fermes laitières sur 35.000 étaient équipées d’un robot de traite. Il en existe de nombreux modèles aux avantages et désavantages bien connus. Qu’ils contribuent à améliorer la vie des éleveurs est un fait. Mais en quoi peuvent-ils aider le vétérinaire dans sa pratique quotidienne de gestion de la santé mammaire ?

_________________________________________________________________________

10h30 – 12h00Se lever du bon pied
Par le Dr.Vincent Mouhedin

Ce n’est un secret pour personne, les boiteries constituent une pathologie importante en élevage laitier. Ses conséquences sur les performances de production et de reproduction ne sont plus à démontrer. Encore faut-il pour en limiter les effets, être capable de mettre en place une stratégie préventive et/ou curative qui au travers d’une saisie aussi précise que possible des données peut permettre de faire un choix raisonné parmi les traitements envisageables. Le confrère se fera un plaisir de nous présenter la démarche FIGHTERS d’approche des boiteries.

_________________________________________________________________________

14h00 – 15h30IA vous avez dit intelligence artificielle
Par le  Dr. François Lievens, DMV, MSc Data Science

On le sait observer le comportement alimentaire, social, oestral … des animaux est time-consuming et implique une expertise certaine. Pour exemple, la fertilité du troupeau en dépend largement. Et si la technologie pouvait contribuer à améliorer la qualité des constats comportementaux observés ?

_________________________________________________________________________

15h30 – 17h00Gérer c’est prévoir
Par le Dr. Léonard Théron, DMV

Qui n’a rêvé d’être averti des problèmes avant qu’ils n’arrivent ? Le docteur Théron et son équipe ont développé le programme SALVE©. C’est un Système d’ALertes Vétérinaire pour l’Élevage qui se présente sous la forme d’une plateforme web. L’objectif de SALVE est de mettre à disposition une comparaison intelligente et automatisée des données d’élevage afin d’optimiser la lecture, diminuer le temps de latence naturel et optimiser la résolution de problèmes.